Bienvenue sur la plateforme touristique et culturelle

de AFRICAGUIDE sur le Burkina Faso; le pays des hommes intègres

 

La création de ce site est faite pour mettre au grand jour le potentiel touristique et culturel du Burkina Faso. De part son patrimoine touristique et culturel, le pays des Hommes intègres fascine par son environnement, la chaleur humaine de ses hommes, et la richesse de sa biodiversité en faune et en flore.

Pays enclavé de l’Afrique de l’Ouest, le Burkina Faso attire des milliers de visiteurs chaque année. Face à l’adversité du terrorisme et de son impact sur le tourisme et sur la vie économique en général, nous allons forger la culture de la résistance pour parvenir à notre bien-être.

Ce site est donc créé dans le souci d’apporter une réponse aux attentes d’un tourisme à l’épreuve du terrorisme, mais également pour créer une valeur ajoutée à l’offre touristique burkinabé afin que ce secteur contribue par son plein potentiel au développement et au rayonnement international du Burkina Faso. « Fasoguide » n’est nullement une panacée aux problèmes de la vie touristique et culturelle du Burkina Faso; mais il tentera de répondre au mieux aux attentes d’un tourisme en développement et d’une culture consolidée pour la rencontre des autres cultures du monde à travers l’art du génie burkinabé. Avec des sites touristiques hydriques et lithiques à travers tout le pays et de sa riche biodiversité, nous pouvons affirmer sans risque de nous tromper que le Burkina Faso est un pays touristique. C’est-à-dire un pays où l’on peut venir soigner le stress bureautique par la quiétude dans les sites, un pays où l’on peut venir s’accoutumer de la chaleur humaine et découvrir des niches d’opportunités d’investissement. Bref, un pays où toutes les formes de tourisme respectueux de l’environnement et l’éthique humaine sont développées.

« Fasoguide » compte réunir l’ensemble des burkinabé et de leurs hôtes autour d’un idéal commun de développement pour tous.

1-Le Burkina Faso

Le Burkina est un pays sahélien de l’Afrique de l’Ouest enclavé de six pays à partir de l’Est par le Niger, le mali au Nord-Est, la Côte d’Ivoire au Sud-Ouest, le Ghana, le Togo au Sud et au Sud-Est par le Bénin avec une population estimée à 19 632 147 d’habitants en 2017. Le Burkina Faso, vit avec environ une soixantaine d’ethnies donc une soixantaine de cultures dans une symbiose nationale à l’intérieur d’une superficie de 274000 km2. le Burkina Faso ou le  » pays des hommes intègres « est une appellation qui a été formalisée officiellement par l’avènement de la révolution du 4 Août 1983, une année plus tard.

En effet, l’intégrité est une des valeurs que l’imaginaire populaire portait et qui se perpétuait de génération en génération depuis la création du royaume mossi fondé par la princesse Yennega. Contre les conditions naturelles de vie peu favorables dues à un manque de ressources naturelles et d’une saison pluvieuse d’environ trois mois. Les valeurs sociales d’intégrité, de courage au travail et du travail bien fait ont été cultivés par les communautés des royaumes pour la stabilité sociale, économique et sécuritaire face aux invasions guerrières. Et depuis, l’intégrité est l’une des valeurs qui guide une population en brassage bien avant la colonisation jusqu’à nos jours, de la Haute-Volta au Burkina Faso, et que la révolution d’Août 1983 a formalisée officiellement par la jonction du Mooré et du Dioula du nom de « Burkina Faso » (le pays des hommes intègres), expression d’un Burkina multiculturel.

2-Les moments historiques du Burkina Faso

L’empire du Ghana a été le premier à dominer la région à partir du XI au XIV siècle avec un brassage continu des populations qui donna naissance à quatre royaumes jusqu’au temps colonial. Les royaumes de Ouagadougou, de Yatenga, de Tenkodogo et du Gourma.

1888 : Une première expédition française menée par le capitaine Binger atteint le territoire de l’actuel Burkina Faso et fut reçu par la Mogho Naaba à Ouagadougou.

1890 : le Docteur Crozat visita les régions de Bobo Dioulasso , et de Ouagadougou. Il fut reçu par la princesse Guimbi Ouattara à Bobo Dioulasso, et par le mogho Naaba à Ouagadougou.

1891 : le climat entre occidentaux et indigènes devient tendu avec l’expédition du capitaine Monteil, chargé de reconnaître la ligne Say-Barrou fixée par la déclaration Franco-britannique du 05 Août 1890, avec le refus de Mogho Naaba de le recevoir.

1894 : les troupes françaises entrent à Ouagadougou. Avec l’occupation de Ouagadougou le 23 Décembre 1896. le Mogho Naaba accepte le protectorat des français qui sont engagés dans une course aux colonies avec les britanniques. et les autres colonies lui emboitèrent le pas, pendant que se constituait l’Afrique Occidentale Française (AOF).

1919 : la colonie de la Haute-Volta fut constituée avec sept (7) cercles : Gaoua, Bobo Dioulasso, Dédougou, Ouagadougou, comme chef-lieu puis Dori, Say et fada N’gourma.

1932 : la Haute-Volta est dépecée au profit de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Niger pour inaccessibilité àla mer et une convoitise de sa main d’œuvre par ses voisins.

1947 : Après les services rendus pendant la seconde guerre mondiale, la Haute-Volta fut reconstituée. Le Mogho Naaba Koom, plus charismatique chef traditionnel, entreprend de nombreuses démarches pour obtenir la mise en œuvre de la mesure, allant même à écrire au président de la république française Vincent Auriol. La création de nouvelles infrastructures contribua à associer les autochtones à la gestion du territoire. Les premiers conseils municipaux sont élus ainsi qu’une assemblée territoriale. Des représentants sont envoyés auprès du parlement métropolitain de l’Union Française et au Grand conseil notamment de l’Afrique Occidentale Française : Gérard OUEDRAOGO, Joseph CONOMBO, Nazi BONI, Henry GUISSOU, Mamadou OUEDRAOGO.

31 Mars 1957 : la nouvelle assemblée est élue au suffrage universel et désigne un gouvernement de douze (12) membres. Daniel Ouezzin COULIBALY, député de la Côte d’Ivoire mais originaire de Haute-Volta, est élu vice-président puis président de ce gouvernement.

7 septembre 1958 : Daniel Ouezzin COULIBALY meurt et Maurice YAMEOGO, soutenu par Félix Houphouet, lui succède.

17 Octobre : le Mogho Naaba fait rassembler une centaine de personnes devant une assemblée territoriale en vue d’établir une monarchie constitutionnelle sans succès.

5 Août 1960 : La Haute-Volta obtient son indépendance avec maurice YAMEOGO comme premier président.

3 Janvier 1966 : Maurice YAMEOGO contrait de démissionner suite à un soulèvement populaire. Et le Lieutenant Colonel Aboubacar Sangoulé LAMIZANA prend le pouvoir.

25 novembre 1980 : Le colonel Saye ZERBO renverse Sangoulé LAMIZANA et prend le pouvoir dans un conseil Militaire pour le Redressement Patriotique Nationel (MRPN).

7 Novembre 1982 : Le commandant Jean Baptiste OUEDRAOGO prend à son tour le pouvoir avec un conseil provisoire pour le salut du peuple et nomme Thomas SANKARA comme premier ministre à l’évènement du 17 Mai 1983 où Thomas SANKARA incarcéré et libéré par la suite.

Août 1983 : une partie de l’armée se soulève, conduite par le commandant Jean Baptiste LINGANI et les capitaine Blaise COMPAORE, Thomas SANKARA, Henri ZONGO. Le CSP est renversé puis remplacé par le Conseil National de la Révolution (CNR) avec à sa tête Thomas SANKARA et Blaise COMPAORE comme le n°2 du régime.

15 Octobre 1987 : Thomas SANKARA perd la vie dans un coup d’état militaire et Blaise COMPAORE prend le pouvoir. Le Conseil National de la Révolution est dissout et remplacé parla Front Populaire.

1991 : le multipartisme est instauré avec la première élection de Blaise COMPAORE qui sera réélu en 1998, en 2005, et en 2010.

31 Octobre 2014 : suite à une insurrection populaire contre le projet de la modification de l’article 37 de la loi fondamentale, Blaise COMPAORE fut contraint à la démission et décrète la vacance du pouvoir. Honoré TRAORE chef d’Etat-Major Général des armées annonce la création d’un organe de transition.

1er Novembre 2014 : l’armée publie un communiqué qui affirme soutien au Lieutenant colonel Yacouba Issac ZIDA, avec Honoré TRAORE comme signataires.

17 Novembre 2014 : le diplomate Michel KANFANDO est nommé président de la transition et il nomme Yacouba Issac ZIDA comme premier ministre.

17 Novembre 2015 : le Général Gilbert DIENDERE suspend la transition par un coup d’état militaire; une résistance populaire soutenue par la communauté internationale reconduit Michel KAFANDO à la tête de la transition jusqu’aux élections couplées présidentielles et législatives du 29 Novembre 2015 d’où Roch Marc Christian KABORE est élu président de la république post insurrection des 30 et 31 octobre 2014 pour une durée de 5 ans.

CLIMAT ET VEGETATION DU BURKINA FASO

Le Burkina Faso possède un climat tropical de type soudano-sahelien, marqué par une pluviométrie variable du Nord de 350 mm et de 1000 mm au Sud-Ouest. Avec une répartition en trois (3) zones climatiques :

  • La zone sahélienne au Nord avec moins de 600 mm de pluie par an avec des amplitudes thermiques élevées (15 ° à 45° dégré) avec un paysage de désert arboré de plus en plus vers le Sud. Partir du Nord Ouest marquant la ligne de démarcation de la zone.

  • La zone soudano-sahélienne est une zone intermédiaire située entre 11e 3 et 13e 5 de latitude moyen température et cette zone se situe à environ 200 km au Nord de Ouagadougou jusqu’au plateau central du pays, avec une température de (…) et d’une précipitation de (… mm).

  • La zone soudano-guinéenne au Sud est caractérisé par une pluviométrie de plus 1000 mm et des températures moyennes plus ou moins basses. une saison d’hivernage de trois à quatre mois comprise entre Juin et Septembre au cour de laquelle l’activité agricole est intensives pour les agriculteurs du pays qui observent souvent des pluies en Octobre. Une saison sèche de huit à neuf mois compris entre Octobre et Juin avec souvent un début d’installation de saison en Juin.

 

Commentaires

  1. AFRICAGUIDE  décembre 19, 2017

    Merci afrcaguide pour cette belle initiative. Merci encore…….

    répondre
  2. zongo  décembre 21, 2017

    Africaguide le nouveau site au service du peuple

    répondre

Laisser une réponse à Anonyme
Cliquez ici pour annuler la réponse